Réservé aux abonnés

Gilets jaunes dans l’arène politique

Des membres du mouvement social veulent participer aux élections européennes. Leur liste fait polémique.
26 janv. 2019, 00:01
Ingrid Levavasseur, center, one of the leading figures of France's Yellow Vests protests, talks to residents and protestors as she waits for French President Emmanuel Macron's visit in Bourgtheroulde, Normandy, Tuesday, Jan.15, 2019. Macron is formally launching a "grand debate" to try to appease the yellow vest movement following weeks of anti-government protests. (AP Photo/Francois Mori) France Protests

L’annonce était assez attendue, mais elle n’en a pas moins provoqué un torrent de réactions. On a appris, cette semaine, la participation d’une liste gilets jaunes, dénommée Ralliement d’initiative citoyenne (RIC), aux élections européennes de mai prochain.

Les noms de dix candidats en son sein ont également été dévoilés, à commencer par celui de la future tête de liste, Ingrid Levavasseur, une aide-soignante de 31 ans, originaire de l’Eure.

La jeune femme s’est fait remarquer, ces derniers mois, sur les plateaux de télévision pour son naturel et sa combativité. Elle avait notamment crevé l’écra...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois