Réservé aux abonnés

Forces progouvernementales visées

Au moins 47 personnes tuées hier dans une attaque à la voiture piégée.

18 janv. 2017, 23:17
/ Màj. le 19 janv. 2017 à 00:01
FILE - In this file photo taken on Sunday Nov. 24, 2013, the Malian army patrol the streets of Gao, Northern Mali. A doctor in northern Mali says Wednesday, Jan. 18, 2017 that at least seven people have been killed and more than 50 wounded in an attack on an installation for various armed groups, and the toll is certain to rise. (AP Photo/Jerome Delay, File) Mali Deadly Attack

Une attaque a visé hier un camp militaire soutenu par l’ONU dans la ville de Gao au nord du Mali. Bilan: 47 morts, dont cinq kamikazes, selon le gouvernement malien. Un porte-parole de l’armée a en outre fait état de 115 blessés. Un véhicule piégé est arrivé sur place vers 8h40, heure locale.

Il a «forcé l’entrée du camp, écrasant ceux qui se trouvaient sur son chemin, avant d’exploser au moment où 600 hommes se rassemblaient», a déclaré Radhia Achouri, une porte-parole de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma).

Pas revendiqué

«L’attaqu...