Evolène: le public peut monter à l’alpage d’Arbey avec vingt-deux vaches

Marius Pannatier d’Evolène invite les passionnés à le suivre le 8 juin lors de l’inalpe à l’alpage d’Arbey. Un cheminement d’une heure environ pour vivre la tradition.

31 mai 2019, 15:30
Les passionnés garderont d’excellents souvenirs de cette journée très typique.

«Quand le troupeau traverse le village et qu’on entend les sonnettes, c’est beaucoup d’émotion.» Marius Pannatier, qui tient aussi un gîte rural, a les mots pour partager son enthousiasme avant son inalpe. «Même si ce jour-là il pleut, on monte quand même, ce n’est pas un événement pour les touristes, mais une étape naturelle et authentique, on sera juste un peu mouillés.»

Depuis quelques années, cet Evolénard encourage les passionnés à le suivre lorsqu’il entreprend le cheminement jusqu’à l’alpage d’Arbey avec ses vingt-deux têtes. Le rendez-vous à la ferme de Clos-Lombard est prévu à 10 heures le 8 juin, mais «le départ est en fonction de l’humeur des vaches». Celles-ci sont rapides. «Il faut les retenir, autrement elles partiraient en courant. L’année passée, elles ont effectué le trajet en 45 minutes, les vacanciers étaient loin derrière.»

Là-haut, à 1800 mètres d’altitude, les participants auront la chance de goûter la raclette sur feu de bois servie sur du pain tout en contemplant la Dent Blanche. Les amateurs de traditions pourront anticiper ce lancement de la saison d’estivage. Le 4 juin dès 18 h 30 mais aussi les 5, 6 et 7 juin, les représentantes de la race d’Hérens vont s’affronter devant l’étable lors des mélanges. «Ils permettent d’établir la hiérarchie et d’aller à pied, sans ces luttes, elles continueraient à combattre sur tout le chemin.»

Marius Pannatier a fait ses pronostics. Si c’est Rhodo qui s’est imposée l’année passée, Cybelle devrait vaincre dans quelques jours. A vérifier sur place.

En savoir plus: toutes les infos

A lire aussi: Evolène: un gîte rural d’un nouveau genre a ouvert ses portes