Des jeunes neuchâtelois s'éclatent sur les pentes de Crans-Montana

Un jeune réalisateur fait la part belle au talent de deux enfants neuchâtelois passionnés de vélo de descente dans un clip tourné sur les pentes de Crans-Montana.

05 oct. 2015, 14:26
/ Màj. le 07 oct. 2015 à 12:37
La vidéo a été tournée à Crans-Montana où s'entraînent régulièrement les frères Coubès.

A l'âge où les enfants s'inscrivent plutôt dans les clubs de foot ou de tennis, Louis, 13 ans, et Aurélien, 7 ans, ont choisi un tout autre chemin. Celui du downhill ou vélo de descente. Les deux frères neuchâtelois s'entraînent tous les week-ends sur les pentes de Crans-Montana où la famille à un pied-à-terre. "Ils ont ça dans le sang", explique leur papa Olivier Coubès, qui leur a transmis sa passion. 

Le directeur associé de la société neuchâteloise Toast Production et ami de la famille, Antoine Janssens, a choisi de mettre en scène leur sport. Il a ainsi réalisé une vidéo à titre personnel - "pour le plaisir" - sur les hauteurs de Crans-Montana avec les deux jeunes et talentueux casse-cous.

"Un super boulot"

"J'ai passé le week-end à tourner les images à l'aide d'un ami qui s'est occupé de réaliser les prises de vue avec un drone", explique Antoine Janssens. Il a effectué le montage sur son temps libre, l'équivalent de deux jours de travail. Ce qui a pris le plus long à monter? Le début du clip pour lequel une musique a été spécialement composée par le papa du réalisateur neuchâtelois. 

"Quand on a découvert le clip où eu les frissons, c'est un super boulot qui a été fait!", s'exclame Olivier. La vidéo est à découvrir ci-dessous.

Louis et Aurélien souhaitent faire de la compétition, mais "avant douze ans il n'y a rien", explique le papa. C'est donc seulement le plus grand, Louis, qui a pu s'élancer dans des courses qui se déroulent surtout en France ou en Allemagne. 

Le sport étant à risque, les deux jeunes s'équipent de protections pour la tête, le cou, le dos, les genoux et les coudes. "Pour le moment, je touche du bois, ils ne se sont jamais rien cassé. Ils restent prudents", confie Olivier Coubès. L'équipe a bien évidemment un coût certain. "On peut compter sur le soutien d'un sponsor et de partenaires dans la région neuchâteloise et à Crans-Montana," explique le papa qui s'investit beaucoup avec son épouse pour que leurs enfants puissent s'adonner à leur passion.

Pour ceux qui souhaitent voir "en vrai" les frères Coubès en action, rendez-vous du côté de la Foire du Valais à Martigny où ils feront une démonstration ce mercredi soir.

Une autre vidéo à la Robella

Ce n'est pas la première fois qu'Antoine Janssens met en scène les deux as du VTT. L'année passée, il avait tourné une vidéo du côté de la Robella, à Buttes (NE).