Réservé aux abonnés

Découverte d'un coin de Savièse inatteignable en voiture depuis le Valais

Le monde entier s’est passionné pour l'histoire des époux Dumoulin retrouvés sur le glacier qu’ils traversaient pour rejoindre des alpages bernois. Peu le savent, mais à l’autre bout du col du Sanetsch, un petit village d'irréductibles Saviésans résiste encore et toujours…

26 sept. 2017, 13:30 / Màj. le 02 oct. 2017 à 17:00
Pierrot et Patricia Héritier, devant leur chalet sur le plus bernois des alpages valaisans.

«Alors ici, les vaches causent saviésan. Elles comprennent pas l’allemand.» Pierre-André Héritier, Pierrot pour les intimes, ne pipe pas non plus un mot d’allemand. Et même s'il vit à Granois, à Berne il est chez lui. Vraiment, chez lui. 

La fin de la route goudronnée qui marque la frontière avec Gsteig, une lourde barrière et un panneau «Privat» plantent tout de suite le décor. Nous entrons dans un autre monde. Celui d’un Savièse méc...