Réservé aux abonnés

Cyclisme: «Je me sens bien en sécurité en Colombie», assure Simon Pellaud

Simon Pellaud a choisi de rallier son pays d’adoption. Malgré un système de santé bien moins performant, il ne regrette pas son choix même s’il se pose quand même des questions.

17 mars 2020, 12:00
Simon Pellaud est bien caché dans les montagnes colombiennes avec son amie, Susana.

«Tout seul, dans mes montagnes, je me sens plutôt en sécurité.» C’est en Colombie, tout près de Medellin, que Simon Pellaud s’est réfugié après l’annulation des courses en Europe. Depuis une semaine, il vit toutefois quelque peu retranché, chez lui. La Colombie ne compte qu’une cinquantaine de cas positifs au coronavirus. Le Martignerain ne veut pourtant pas prendre le moindre risque. «Ici, je suis bien. C’est la montagne et la campagne en même temps. Je n’ai quasiment personne au...