Réservé aux abonnés

Cruel réveil des Antillais après Irma

Deux îles, Saint-Martin et Saint-Barthélemy, ont été ravagées à 95%.

07 sept. 2017, 23:09
/ Màj. le 08 sept. 2017 à 00:01
epa06190107 People watch flooded water in a street in Santiago de los Caballeros, Dominican Republic, Dominican Republic, 07 September 2017. More than 5,500 people have been evacuated in the Dominican Republic because of the powerful category 5 hurricane Irma, which is causing rains and strong winds in the northeast of the country after leaving Puerto Rico.  EPA/Luis Tavarez DOMINICAN REPUBLIC WEATHER HURRICANE IRMA

Un «champ de ruines», un «cauchemar», un «paysage apocalyptique»... Après le passage d’Irma, l’ouragan le plus puissant jamais enregistré dans l’Atlantique, les îles françaises des Antilles dans l’œil du cyclone – Saint-Martin et Saint-Barthélemy – tentent de s’organiser pour sortir du chaos. Quatre personnes ont été tuées à Saint-Martin lors du passage de l’ouragan, selon un bilan provisoire – Irma a également fait trois morts à Porto Rico, un mort à Barbuda et à Anguilla, et probablement un autre à La Barbade, selon les autorités locales.

Un bilan «encore incertain dans la mesure où des opéra...