Corée du Nord: le Japon prépare sons système antimissiles

Si la Corée du Nord lançait un missile sur le pays du Soleil-Levant, il sera prêt à le détruire.

23 mars 2012, 07:20
naoki_tanaka

Le ministre de la Défense japonais a ordonné vendredi la préparation des systèmes de défense antimissiles. Ils doivent être capables de détruire une fusée que s'apprête à lancer la Corée du Nord si jamais le projectile menaçait l'archipel.

"J'ai ordonné de préparer le déploiement des systèmes PAC-3 et de navires de guerre équipés d'Aegis", a déclaré Naoki Tanaka à la presse. Les autorités nippones s'inquiétent que la fusée nord-coréenne ou des morceaux de ce lanceur ne retombent sur des territoires japonais ou à proximité.

Le Japon dispose de deux dispositifs complémentaires de défense antimissile: des bases de missiles sol-air Patriot Advanced Capability-3 (PAC-3) et des destroyers disposant du système de combat Aegis permettant de tirer des missiles intercepteurs Standard Missile-3 (SM-3).

Le Premier ministre, Yoshihiko Noda, doit toutefois donner un ordre formel avant que les Forces d'auto-défense nippones, le nom officiel de l'armée du Japon, ne se préparent à détruire la fusée si besoin est.

La Corée du Nord a annoncé que la fusée serait lancée entre les 12 et 16 avril, vers le sud, depuis la base de lancement Sohae, dans le comté de Cholsan.

Son premier étage doit tomber en Mer Jaune, à l'Ouest de la péninsule coréenne, et le deuxième étage en mer des Philippines, à l'Est de l'archipel philippin. En chemin, la fusée doit passer au-dessus d'îles de l'archipel d'Okinawa, appartenant au Japon.

La décision nippone de se préparer à toute éventualité intervient à quelques jours d'un sommet nucléaire organisé à Séoul. Y participeront entre autres responsables M. Noda et le président américain Barack Obama.