Réservé aux abonnés

CFF: pourquoi le trou de Tolochenaz pourrait favoriser les projets sur la ligne Lausanne-Genève

L’affaissement de terrain à Tolochenaz pourrait favoriser les projets ferroviaires entre Genève et Lausanne. Près de 60'000 passagers sont transportés chaque jour en train entre les deux destinations.

12 nov. 2021, 00:01 / Màj. le 12 nov. 2021 à 06:36
Vincent Ducrot, directeur général des CFF, visite le chantier après un affaissement survenu en bordure de voie à Tolochenaz.

Le chaos qui règne depuis mardi dans les trains entre Genève et Lausanne en lien avec l’affaissement de terrain à Tolochenaz aura au moins permis d’illustrer la fragilité de cette ligne ferroviaire, qualifiée de talon d’Achille du réseau suisse. La particularité de cette ligne, qui relie les deux métropoles romandes, c’est qu’il n’existe pas de tronçons alternatifs, alors que c’est le cas à peu près partout ailleurs en Suisse. La topographie et l’urbanisation de cette r&...