Bramois: rumeur de tentative d'enlèvement

Depuis le début de la semaine, les parents de Bramois sont inquiets. Tout le village ne parle que d'une tentative d'enlèvement sur une fillette. Selon la famille et la police, il s'agit davantage d'un comportement particulier que menaçant.
20 oct. 2016, 16:51
Le village de Bramois est secoué par une rumeur d'enlèvement d'enfant.

C’est le sujet dont tout le monde parle dans le petit hameau de Bramois et qui sème la peur auprès des parents. Au point que des consignes spéciales de prudence sont données aux enfants à la sortie de l’école ou des entraînements de foot. Selon la rumeur, un individu aurait tenté d’enlever une fillette sur le chemin de l’école en début de semaine.

Contactée, la police cantonale précise qu’aucune plainte n’a été déposée. Et pour cause, le papa de la fillette en question a décidé de ne pas saisir la justice: «Ma fille a croisé un individu qui a eu un comportement anormal et a tenté sans succès de lui saisir le bras. Elle a pris peur et elle s’est enfuie. Je ne souhaite pas donner suite à cette histoire.»

De son côté, Jean-Pierre Meyer, directeur des écoles de Sion, relève qu’une procédure est automatiquement déclenchée dès qu’il y a un doute. «Lorsque nous suspectons un abus, de la maltraitance ou un problème grave, nous avons une procédure spéciale. Nous avisons immédiatement la police et nous ne posons pas de question à l’enfant pour ne pas fausser son témoignage. Dans le cas présent cette procédure a été déclenchée mais nous n’avons pas eu de retour de la police.» 

«Le cas nous a été signalé. Lors de chaque affaire similaire, nous menons des recherches. Il s’est avéré que l’on parlait d’un comportement particulier et pas suspect donc nous n’avons pas donné suite. Cela arrive parfois, il ne faut pas dramatiser», conclut Stéphane Vouardoux, porte-parole de la police cantonale.    

par David Vaquin