A Monthey, le Pont Rouge se fait mousser puissance 12

Pour fêter la fin des travaux qui ont perturbé ses alentours durant de longs mois, la salle de concert montheysanne du Pont Rouge met la bière à l’honneur ce week-end, en extérieur.

28 mai 2018, 15:00
Le biérologue et sommelier de la bière reconnu Cyril Hubert animera des ateliers de dégustation samedi et dimanche.

L’assainissement de la décharge chimique éponyme puis la réfection de la déchetterie communale, toutes deux voisines du Pont Rouge, ont perturbé la vie de la salle de concert du bas de l’avenue de la Plantaud durant de nombreux mois. «Ce n’était pas insurmontable mais quand même pénible, surtout pour notre public qui devait parfois tourner un moment et passer dans un chemin boueux avant d’arriver à l’entrée», relève Cyril Huguet. «Ces travaux étant terminés, nous avons décidé de marquer le coup en organisant un événement festif à l’extérieur.»

Le choix s’est porté sur un festival de brasseries artisanales. «Nous n’avons pas la prétention d’inventer la roue», relève le programmateur de la salle montheysanne. L’objectif est simplement de proposer un rendez-vous «à la sauce Pont Rouge», dédié aux mousses fabriquées par des structures ayant gardé un esprit artisanal «pour mettre en lumière un savoir-faire et des produits de la région.»

Ateliers dégustation, DJ, food trucks

Douze brasseries valaisannes et romandes tiendront des stands. En outre, les férus de blondes, rousses ou brunes pourront participer à des ateliers dégustation payants d’une heure (quatre le samedi, trois le dimanche) conduits par le biérologue Cyril Hubert. «Ce spécialiste reconnu dans le milieu mettra en avant à chaque fois trois des brasseries présentes et rendra à cette boisson ses lettres de noblesse, notamment en suggérant des accords avec des mets.» 

Pour ceux qui voudraient varier les saveurs, le fabricant de vermouth montheysan Alata sera de la partie avec des cocktails.

Des DJ seront aux platines en journée, et une silent disco est prévue sous les étoiles samedi dès 19 h 30. Des food trucks proposeront de quoi se restaurer. Dimanche, l’équipe du Lovely Sunday quittera ses quartiers habituels pour proposer un brunch (payant) devant la salle dès 11 heures. 

La fête s’arrêtera à minuit samedi et à 18 heures dimanche. Cyril Huguet assure que cet événement restera unique: «Nous espérons faire plaisir aux gens. Ensuite, nous reviendrons à notre vocation première: organiser des concerts.»

 

En savoir plus : Détails du programme, tarifs et informations