Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Xtreme de Verbier: vingt-cinq années de lignes extrêmes

L’Xtreme de Verbier a vécu sa 25e édition mardi. Séquence souvenirs avec plusieurs acteurs passés sur cette mythique compétition.

23 mars 2021, 17:00
Elisabeth Gerritzen, unique Suissesse en lice mardi, a célébré de la plus belle des manières la 25e édition de l'Xtreme.

Terrifiante. Impressionnante. Très longue. Raide. Vertigineuse. Imposante. Les freeriders qui s’y sont aventurés ne manquent pas de qualificatifs quand il s’agit de définir la face du Bec des Rosses. Vingt-cinq ans déjà que l’Xtreme de Verbier en a fait son terrain de jeu. Même si lors de cette 25e édition les participants de la grande finale n’ont pas pu s’élancer du sommet et ont dû partir du petit Bec mardi, c’est bien cette face qui a fait la réputation de la compétition. «Il y a la descente, bien sûr. Mais l’ascension, aussi», se souvient Richard Amacker, deux départs au compteur. «Lors de ma première participation, les traces lâchaient un peu sous les pieds. Quand tu es sur l’arête, tu n’as pas vraiment le droit de tomber.»

La montagne et eux

Une fois arrivé au sommet, place à l’attente. «Il y a très peu de place, très peu de paroles alors...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias