Réservé aux abonnés

Valais: profs de ski et guides sous contrôle, exemple à Verbier

Une commission cantonale contrôle les professeurs et écoles de ski ainsi que les guides de montagne pour lutter contre le travail au noir et pour que chacun respecte son champ d’activité. Focus sur Verbier, station du freeride, où guides et moniteurs de ski se côtoient aux abords des pistes.
09 mars 2018, 05:30
Les contrôleurs arrêtent des professeurs de ski pour s’assurer qu’ils soient en règle et qu’ils n’outrepassent pas les limites autorisées par la loi en hors-piste. Les guides et les écoles de ski sont également soumis à des contrôles pour lutter contre le travail au noir.

Alors qu’il se dirige vers le télésiège du Lac des Vaux à Verbier avec son client, Sébastien, un professeur de l’Ecole suisse de ski, se fait interpeller. Face à lui, un des trois contrôleurs de la Commission cantonale sur les guides de montagnes et les organisateurs d’autres activités à risque (CGAR). Ce dernier relève le nom de l’instructeur et vérifie qu’il est bien enregistré en tant que professionnel auprès d’une école.
Ces contrôles inopinés o...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois