Réservé aux abonnés

Un défi mental avant tout

L'ultramarathonien sédunois Stéphane Abry, 46 ans, s'est lancé un nouveau challenge: accomplir le tour de la Suisse en quinze jours. Le départ de son périple de 1058 kilomètres est prévu à Territet le 30 mai prochain.

09 mai 2015, 00:01
data_art_3125792

"Quand je courrai, j'aurai mal, c'est certain. Sur ce genre de défi, il est impossible de récupérer. A un moment ou à un autre, je vais me retrouver au sol. Puis pleurer. Le moral sera déterminant. L'idée est de tenir, c'est tout. En fait, si je n'arrive pas à gérer mon mental, ça en sera terminé." Stéphane Abry, 46 ans, nous fixe dans les yeux. Le regard est franc. La voix, posée. Le débit de parole est régulier. Il est décidé. Dans moins d'un mois, le Français établi à Sion depuis 1998 s'apprête à vivre une expérience hors du commun. Inhumaine, pour la plupart d'entre nous. Entre le 30 mai ...