Réservé aux abonnés

Rallye: le Valaisan Joël Rappaz ne veut plus mordre la poussière

Le pilote d’Evionnaz Joël Rappaz, quatrième au terme de la première journée du Rallye du Chablais, assure qu’il s’est assagi. Il espère voir l’arrivée de l'épreuve chablaisienne samedi soir après avoir été contraint à l’abandon lors des deux premières manches de la saison.

02 juin 2018, 05:30
Joël Rappaz apprend à connaître sa Fiesta R5.

Il en a froissé, de la tôle… En 2012, il était même violemment sorti de la route. Mais cette fois, promis: Joël Rappaz, souvent qualifié de tête brûlée, s’est assagi. Réputé tant pour son coup de volant nerveux que pour une conduite qui n’a que rarement laissé de la place au calcul, le pilote d’Evionnaz a décidé de changer d’approche. «Il est plus calme, s’est posé. Disons que son pilotage est plus propre», remarque son copilote Gaëtan Lathion...