Réservé aux abonnés

Quand le polo se la

La Verbier Polocup a attiré la toute grande foule au centre sportif. Rendez-

02 févr. 2009, 05:04

Il se réjouissait de disputer «un tournoi des plus compétitifs» et il n'a pas été déçu. Associé à son grand frère Simon, Martin Luginbühl n'aura finalement pas connu les joies de la victoire sur la neige de Verbier, face à une opposition de tout premier plan. Pas de quoi refroidir l'enthousiasme de ce sportif, ni sa passion pour le polo. Rencontre.

Comment devient-on joueur de polo?

On peut dire que je suis tombé très jeune dans la marmite. Mon père a créé le Domaine de Veytay à Mies, dans la région de Terre-Sainte, entre Genève et Nyon. C'est sur ce domaine que le polo a pris son départ en Suis...