Parking des Marais Verts: Bagnes n'a pas respecté la loi sur les marchés publics

Mercredi soir, le Conseil général a pris connaissance de l'expertise sur le parking des Marais Verts à Verbier. Il en résulte que la commune n'a pas respecté la loi sur les marchés publics en attribuant le mandat d'assistant maître d'ouvrage aux partenaires de la Résidence Alex, attenante au parking. Ces derniers ont par ailleurs surestimé les coûts qui incombent à la collectivité.
21 mars 2018, 22:10
Le parking des Marais Verts est attenant à la Résidence Alex au cœur de Verbier. Les promoteurs de cette résidence ont été mandatés en tant qu'assistant maître d'ouvrage sans appel d'offre public.

La commune de Bagnes n'a pas respecté la loi sur les marchés publics dans l'attribution du mandat d'assistant maître d'ouvrage (AMO) lors de la construction du parking des Marais Verts au cœur de Verbier. Ce mandat a été confié en 2013 aux promoteurs de la "Résidence Alex", attenante au parking, pour un montant de 570'000 francs. Or, la loi exige qu'à partir de 150'000 francs, un appel d’offres public doit être fait.

"Ces mandats ont été attribués en contradiction avec les exigences réglementaires des marchés publics et dans une situation potentielle de conflit d'intérêts", relève le rapport. Eloi Rossier, président de Bagnes, a reconnu la faute commise par la commune à l'époque. "Aujourd'hui, nous n'agirions pas de la même manière, nous respecterions l'ensemble de la procédure légale".

Des coûts facturés à la commune jugés non justifiés

Par ailleurs, l'expertise menée par Irbis Consulting estime que l'AMO engagé pour réduire les coûts de l'ouvrage et assister la commune dans la construction a surestimé les coûts qui incombent à la commune. Il apparaît qu'un certain nombre d'éléments facturés à la collectivité ne sont pas justifiés. "Le décompte final de l'ouvrage s'élève à 19,6 millions de francs dont 650'000 doivent être refacturés aux partenaires de la Résidence Alex", ont avancé les experts devant le Conseil général. 

>> À lire aussi: Verbier: un parking à 20 millions de francs pose de nombreux problèmes

par Sophie Dorsaz,Xavier Lambiel