On vous raconte les petites histoires des candidats à la constituante

Derrière les 645 candidats à la constituante, il y a des hommes et des femmes et des petites histoires que l’on vous raconte ici.

11 oct. 2018, 07:00
Le peuple valaisan choisira 130 constituants parmi les 645 candidats qui se pressent au portillon le 25 novembre prochain.

- Sur la liste de l’UDC du district de Martigny figure la candidate Marie-Bertrande Duay qui a été «recalée» lors de la primaire d’Appel citoyen. L’UDC en a profité pour parler d’une «discrimination scandaleuse» effectuée par l’algorithme d’Appel citoyen.

- En Entremont, le PS n’a trouvé qu’un seul candidat, l’ancien juge de commune de… Bovernier, Georges Jaccard. Il faut dire que l’un des leaders d’Entremont autrement Jean-François Lovey figure sur les listes d’Appel citoyen.

- De nombreux candidats se présentent en dehors de leur district. Le PS de Conthey, par exemple, en présente deux sur une liste de six. L’UDC d’Entremont présente un député suppléant de Fully, alors que son ancien président, Kevin Pellouchoud, se présente sur Sion.

- Tous les partis ont fait preuve d’ouverture à des non-membres pour cette élection. La palme revient aux Verts qui présentent trois candidats indépendants sur trois en Entremont. 

- Appel citoyen recrute sur une large palette partisane. Ses candidats ont déjà porté les étiquettes suivantes: PRD (ancien nom du PLR), PBD, Centre gauche PCS, PS, Verts, Alternative vétrozaine, Entremont autrement; alors que le RCV soutient cette formation.

- La campagne pour la constituante permet de découvrir la véritable identité de certains candidats. Par exemple, l’agent immobilier de Verbier André Guinnard (PLR), de l’agence éponyme, s’appelle en réalité Roy Andrew Guinnard.

- Des hommes de l’ombre viennent sur le devant de la scène. L’homme qui gère la page Facebook du conseiller national Mathias Reynard, Clément Borgeaud, est candidat, PS, sur le district de Monthey.

- Sur Hérens, la liste UDC est une affaire de famille. Laurence Logean, l’épouse du chef de groupe Grégory Logean, est en lice, comme Jacky Desmeules, papa du député et ancien coprésident du parti Jérôme Desmeules.

- De nombreuses listes ont dû faire des choix parmi les personnes intéressées. Le PLR de Conthey, par exemple, a dû décliner l’offre de la moitié des prétendants.

- Les hauts fonctionnaires ne peuvent pas siéger au Grand Conseil. Il n’y a pas de restriction pour eux pour la constituante. Grégoire Jirillo a dû démissionner du Parlement cantonal lorsqu’il a été nommé chef de l’Office cantonal du sport, il se présente sur la liste du PDC de Conthey.