Nouvel expert nommé dans l’affaire des constructions de Verbier

Le Conseil d’Etat a désigné un ancien Président du Tribunal administratif fédéral, en qualité d’expert externe dans le cadre du dossier des constructions de la commune de Bagnes. Sa première mission sera de valider les démarches du canton.
25 juin 2019, 12:19
Le dossier des constructions illicites de Verbier dure depuis 2016.

Juge au tribunal administratif fédéral depuis 2006, Jean-Luc Baechler est le nouvel expert dans le dossier des constructions illicites de Verbier. Sous pression sur ce dossier, le Conseil d’État a nommé ce Fribourgeois par souci d’objectivité.

Sa première mission sera d’ailleurs de vérifier les démarches entreprises par le canton dans le cadre de la surveillance de la commune de Bagnes depuis la mise en évidence de constructions illicites en 2016. «Dans ce dossier, le canton a été aussi souvent critiqué que la commune de Bagnes, reconnaît le conseiller d’État Jacques Melly. Si nous voulons une vision objective, nous avons besoin d’un regard extérieur.»

Régularisations «Problématiques»

L’analyse du premier rapport semestriel établi par la commune démontre plusieurs lacunes. «Pour les dossiers traités après l’éclatement de l’affaire, les mesures adoptées par la commune permettent, à première vue, d’aboutir à une situation conforme au droit. Mais la régularisation des dossiers antérieurs se révèle davantage problématique», communique le Conseil d’État. Jean-Luc Baechler devra donc contrôler les mesures prises sur ces deux points par les autorités bagnardes.

C’est un dossier complexe qui couvre quatre départements et nous tenons à être irréprochables.
Jacques Melly, Conseiller d’État

Veuthey-Bender, Nuspliger, plusieurs expertises ont déjà été rédigées sur ce sujet. «C’est un dossier complexe qui couvre quatre départements et nous tenons à être irréprochables», justifie Jacques Melly.

par Alexandre Beney