Réservé aux abonnés

Nos artisans ont du talent: le luthier Frédéric Berthod pratique son métier avec patience et passion

Le Sierrois, formé dans une prestigieuse école de Crémone, a installé son atelier à Martigny, où il fabrique, répare et restaure violoncelles, violons et autres contrebasses.
06 janv. 2021, 17:00


Frédéric Berthod est heureux de passer ses journées à choyer ses instruments dans son atelier de Martigny.

Il n’est pas particulièrement passionné de musique classique, mais Frédéric Berthod passe quand même ses journées en compagnie de violons et violoncelles dans son atelier de Martigny. Le Sierrois est l’un des quelques luthiers du canton. Il partage son temps entre la création d’instruments, la maintenance d’archets et les réparations. «Quand on répare une casse, l’ego est moins flatté, car si on travaille bien, cela ne se voit pas», s’amuse-t-il.

Depuis tout petit, Fré...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois