Réservé aux abonnés

Mecatis prend racine à Isérables

Au sortir de l'incubateur de Sierre, la jeune pousse valaisanne a repris les bâtiments d'une ancienne usine d'ETA à Isérables. Portrait.
02 août 2015, 19:18

Mecatis, ou la passion de deux jeunes ingénieurs valaisans, Samuel Vuadens et Pierre Fournier, occupe avec deux employés, depuis une année, les locaux de l'ancienne usine ETA d'Isérables à une encablure de la station du téléphérique. Dans ce temple de l'horlogerie d'altitude dont se souviennent encore nombre d'industriels de l'arc jurassien, les quatre mousquetaires de Mecatis ont trouvé locaux à la mesure de leurs ambitions.

Il faut dire que l'usine a employé jusqu'à 120 ouvrières à sa grande &ea...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois