Réservé aux abonnés

May ne rangera pas son casque

Eloigné des premiers rangs du classement général cette saison, le Bagnard poursuivra l'aventure l'hiver prochain.

19 avr. 2013, 00:01
data_art_1521049.jpg

Faut-il encore le présenter? Dans le milieu, il est connu comme le loup blanc. D'ailleurs, sans lui, pas sûr que des épreuves de kilomètre lancé auraient lieu à Verbier. Lui, c'est Philippe May. Sa passion pour le ski de vitesse est restée intacte au fil des années. Cette discipline l'a d'ailleurs mené à un joli palmarès, lui qui s'est notamment classé dans le top 3 du classement général mondial ces dix dernières années, qui a remporté le général en 2002 ou qui a encore été vice-champion du monde en 2005, 2007 et 2009. Cette saison toutefois, le Bagnard a décidé de ne pas lutter pour le généra...