Max Contesse, nouveau commandant de la Patrouille des Glaciers

Comme annoncé plus tôt dans la matinée, la Patrouille des Glaciers change de chef. Ivo Burgener laisse sa place à Max Contesse, colonel neuchâtelois et militaire professionnel.

24 sept. 2013, 10:45
Max Contesse (au premier plan) succède à Ivo Burgener.

Le colonel Max Contesse, 59 ans, est le nouvel homme à la tête du fleuron des courses de ski-alpinisme, la Patrouille des Glaciers. Il succède à Ivo Burgener - à ce poste depuis 2009 - qui a annoncé sa démission ce mardi matin. Neuchâtelois d'origine, l'homme assure d'emblée avec un peu d'humour qu'il est "une preuve vivante que la Patrouille des Glaciers n'est pas que valaisanne, mais bien nationale." (ndlr: en référence aux propos tenus par le Conseiller fédéral Ueli Maurer.)

Ce changement s'inscrit dans la continuité. Max Contesse était le remplaçant du Haut-Valaisan depuis l'édition 2012 et connaît parfaitement le fonctionnement de l'État-Major de course. A un peu plus de six mois du trentième anniversaire de la course qui relie Zermatt à Verbier, ils assurent que le changement intervient au bon moment. "Tout est sur les rails, il n'y a maintenant plus qu'à gérer la conduite", indique Ivo Burgener.

Passionné de voile et de montagne, Max Contesse relève le défi avec ambition. Le virus de la Patrouille des Glaciers l'a contaminé il y a maintenant plus de 15 ans. "J'ai participé 5 fois à la course, deux fois depuis Zermatt et trois éditions au départ d'Arolla, dont la dernière en 2010", ajoute le nouveau commandant. Marié et père de deux filles adultes, l'homme est devenu militaire de carrière dans l'infanterie à 35 ans. Parfaitement bilingue, il entend poursuivre le travail en suisse alémanique pour que la Patrouille des Glaciers rayonne au niveau national. D'ici là, il se réjouit de prendre part à la prochaine édition en tant que commandant.