Magazine "Votre hiver": Freerider en sécurité sur les itinéraires à ski

Sur les itinéraires à ski, on peut freerider tout en sécurité sans rien connaitre aux avalanches. Le domaine des 4 Vallées en compte sept. Tour d’horizon.

20 nov. 2018, 08:01
Les itinéraires à ski permettent de goûter au freeride dans un maximum de sécurité.

Le ski et le snowboard freeride procurent de magnifiques sensations tout en vous permettant d’être potentiellement en permanence en communion avec une nature plus sauvage que celle bordant immédiatement les pistes balisées. Ces disciplines ne sont cependant pas anodines. Elles exigent une maitrise technique minimale mais cette «simple» maitrise ne suffit pas. De solides connaissances sur la neige et les avalanches sont également requises pour minimiser ses chances de se retrouver dans la mauvaise pente au mauvais moment. Et c’est bien souvent là que le bas blesse voire tue… Car de telles connaissances s’aiguisent au fil des ans, des expériences encadrées par des skieurs expérimentés, voire des formations.

Si vous n’avez par encore ces compétences ou pas le temps de les acquérir, vous pouvez prendre un guide ou plus simplement vous lancer dans l’un des itinéraires à ski que compte le domaine des 4 vallées. Il y a là pas moins de sept de ces longs itinéraires non préparés mais sécurisés et donc accessibles sans les connaissances évoquées plus haut. Ce serait même là, un réseau, «unique au monde», à en croire le freerider professionnel Nendard Richard Amacker, qui, il est vrai, est du cru...

Là-bas, ces itinéraires, jalonnés de quelques piquets, sont baptisées les « freetracks » et vont du niveau moyen jusqu’au niveau difficile en passant par l’exigeant.

Ils offrent aux glisseurs aventureux toutes les orientations possibles. Dès lors, ne pas y dénicher en tout temps, une section de belle neige relève quasiment de l’impossible. Tous ces itinéraires ont en commun de belles pentes où la poudreuse aime à prendre durablement ses quartiers avant, évidemment, que la masse affamée des freeriders ne viennent l’en déloger.

 

Cet article peut être consulté dans notre magazine «Votre Hiver» en cliquant sur sa couverture ci-dessous.

 

 

Les 7 «freetrack» des 4 Vallées
Plan du fou
l fait 1,1 km de long, 307m de dénivelé et 45° de pente maximale. Cet itinéraire court et régulier offre une vue splendide sur la vallée du Rhône. Difficulté moyenne.
Gentianes
Il fait 3,5 km de long, 844 m de dénivelé et 38° de pente maximale. Cet itinéraire difficile partant du col du même nom est physiquement très exigeant. On s’y sent loin de tout et ça fait du bien.
Chassoure
Il fait 3,8 km de long, 694 m de dénivelé et 40° de pente maximale. Son début très pentu rend cet itinéraire, pourtant de niveau global moyen, réservé aux bons skieurs. Belle vue sur la Vallée de Nendaz.
Mt Gelé
Il fait 3,8 km de long, 945 m de dénivelé et 42° de pente maximale. Cet itinéraire exigeant est raide et parfois… gelé. Sur la fin, il rejoint le bas de celui des Gentianes.
Arbi
Il fait 4,7 km de long, 843 m de dénivelé et 39° de pente maximale. Cet itinéraire difficile, traversant des forêts, invite à la contemplation et à jouir du calme.
Col des Mines
Il fait 850 m de long, 393 m de dénivelé et 39° de pente maximale. Cet itinéraire difficile partage son début avec celui du Vallon d’Arbi) puis offre une vue plongeante sur Verbier.
Eteygeon
Il fait 3,75 km de long, 1128 m de dénivelé et 36° de pente maximale. Cet itinéraire difficile est le plus impressionnant par sa longueur et son dénivelé. Une fois en bas, il faut prendre le bus pour revenir aux remontées mécaniques.