Réservé aux abonnés

Le val d’Illiez assume sa discrétion

Les Dents-du-Midi offrent un terrain de jeu exceptionnel aux adeptes du parapente. Le secteur est cependant bien moins couru que Sonchaux, Verbier ou Vercorin.

28 août 2016, 23:42
/ Màj. le 29 août 2016 à 00:01
Parad'Illiez

Non loin de la Vièze qui serpente entre Val-d’Illiez et Champéry. Christian Bengel replie sa voile. Il vient de réussir à se poser en plein dans la cible dessinée au milieu d’un champ. Venu d’Allemagne, il participait samedi à la première Parad’Illiez (voir encadré). «J’ai appris à voler ici en 2005. Le décor est splendide et, entre le matin et l’après-midi, on peut varier les aires de décollage. C’est juste idéal.»

Reste que le val d’Illiez n’est pas aussi réputé que Vercorin, Verbier ou encore Sonchaux pour le vol libre. «Il y a quelques années, nos terrains d’atterrissage étaient parsemés de...