Réservé aux abonnés

La lex Weber continue à diviser

19 oct. 2013, 00:01
data_art_1893286.jpg

La mise en oeuvre de l'initiative fâche Helvetia Nostra.

La mise en oeuvre de l'initiative de Franz Weber sur les résidences secondaires, acceptée en mars 2012, divise. Les principaux concernés - cantons de montagne et milieux économiques - se félicitent que le droit des propriétaires soit privilégié. Initiants et écologistes regrettent en revanche que la volonté du peuple soit piétinée.

Helvetia Nostra, à l'origine de l'initiative Weber, est très remontée contre le projet de loi mis en consultation jusqu'à dimanche. Pour elle, l'idée de base est complètement édulcorée. L'organisation promet...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois