Hôtesse de l'air accusée après la mort d'un snowboarder

Acquittée par le Tribunal de Martigny en octobre 2011, une hôtesse de l'air anglaise était rejugée mercredi matin à Sion par le Tribunal cantonal, suite à la mort d'un snowboarder qu'elle accompagnait.

06 mars 2013, 12:04
Sina Candrian, of Switzerland, fies over a jump during the women's slopestyle finals at the Snowboard World Championship in Stoneham, Quebec, Friday, Jan. 18, 2013. Candrian won the silver medal in the event. (AP Photo/The Canadian Press, Jacques Boissinot)

Suite à un appel du Ministère public, le Tribunal cantonal à Sion rejugeait mercredi matin une Anglaise. Cette hôtesse de l’air, chef de groupe accompagnant en 2007 des membres du ski-club de Grande Bretagne faisant du hors piste entre Verbier et les Mayens-de-Riddes, est accusée d’homicide par négligence, suite à la mort d’un Français, membre du groupe.

Comme en 2011, mercredi le procureur Dominique Lovey a requis une peine pécuniaire de nonante jours-amende à trente francs, avec sursis. La défense a plaidé l’acquittement.

Emmené hors piste en forêt par l'accusée, le groupe avait longé le bisse de Saxon. L’accusée ignorait notamment l'existence d'un couloir dangereux. Lorsque les participants ont voulu traverser ce passage verglacé, la victime, le seul snowboarder du groupe, a choisi de décrocher sa planche, croyant se faciliter la tâche en la plantant dans la neige. Ce Français fit une glissade sur une centaine de mètres, avant un choc fatal.

Le verdit du TC, qui devrait tomber prochainement, sera très intéressant, car il va éclairer les nombreux responsables de ski-club et autres clubs alpins sur les limites de la responsabilité du chef bénévole d'un groupe de skieurs en cas d'accident hors piste. Récemment deux guides professionnels français ont été acquittés à Martigny après le décès d’un de leurs clients sous une avalanche.

Tous les détails de ce procès dans notre édition de jeudi.