Réservé aux abonnés

En perte de vitesse, les ski-clubs doivent se réinventer

Le nombre de skieurs diminue. Les ski-clubs ont un rôle important à jouer dans la formation des jeunes pour les remettre au ski. Mais leur fréquentation diminue depuis trente ans. Ils sont confrontés aux mêmes problèmes de société que le reste de la branche.
08 janv. 2019, 19:43
Organisé par le ski-club de Sion, le Cours des mayens a perdu 80% de participants en trente ans.

Véritable institution sédunoise, les Bonnets rouges envahissent les pistes de Thyon chaque année à Noël. Dans les années huitante, la marée comptait 1200 participants. Depuis, le nombre d’élèves qui prennent part au Cours des mayens a chuté: ils étaient 220 en 2018. Ce constat s’applique à la plupart des ski-clubs du pays. En Valais, si certains sont épargnés, surtout près des stations, ceux des villes sont à la peine.
Or, dans le contexte actuel de baisse de la fré...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois