Réservé aux abonnés

Cyclisme amateur: «Ces affaires de dopage, ça me dégoûte…», déplore le Montheysan Maxime Galletti

Maxime Galletti, amateur de cyclosportives, régulièrement dans le top 10 et sur les podiums, pousse un coup de gueule après un nouveau contrôle positif en Italie.
17 juil. 2019, 17:00
Maxime Galletti est plutôt songeur face aux affaires de dopage au sein des cyclosportives.

«Sur le moment, j’étais dégoûté.» Maxime Galletti, 29 ans, n’est pas tombé de son vélo lorsqu’il a appris le contrôle positif d’Enrico Zen, l’un des tout meilleurs cyclistes amateurs en Italie. Le Transalpin, âgé de 33 ans, s’est fait rattraper par la patrouille au terme du Gran Fondo Dolomites Race, la cyclosportive la plus difficile en Italie, qu’il venait de remporter pour la troisième année d’affilée, le 16 juin dernier. Le Montheysan n’y &eacut...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois