Réservé aux abonnés

Bisbille sur les sommets

Le WWF dénonce des travaux «illégaux» dans le vallon d’Arbi. La bourgeoisie de Riddes évoque un juste retour à un alpage plus herbeux.

16 nov. 2015, 21:12 / Màj. le 17 nov. 2015 à 00:01
arby

Une semaine après Pro Natura, le WWF Valais vient d’alerter la commission cantonale des constructions pour dénoncer des interventions menées cet automne dans le vallon d’Arbi, au-dessus de La Tzoumaz. L’organisation écologiste évoque des travaux conduits à la pelle rétro «sans aucune autorisation, ni aucune précaution». Selon Marie-Thérèse Sangra, le résultat serait édifiant. «Toute la végétation du sol est arrachée. On ne trouve quasiment plus aucune touffe d’herbe; le sol a été entièrement décapé.»

Pas pour favoriser le ski!

Un tableau dantesque qui n’est de loin pas celui dépeint par Fabrice ...