Réservé aux abonnés

Les visiteurs doivent être patients

Les adeptes du covoiturages squattent les places destinées aux visiteurs. Pour répondre à la demande croissante, un agrandissement est prévu.

20 oct. 2010, 05:03

Dénicher une place de parc à l'heure des visites à l'hôpital de Champsec peut parfois s'avérer problématique. Certains jours, des automobilistes doivent patienter pour pouvoir garer leur véhicule. En désespoir de cause, des Valaisans n'hésitent pas à parquer leur véhicule sur les emplacements dévolus au personnel.

Directeur du Centre hospitalier du centre du Valais, Vincent Castagna a constaté ces difficultés qui viennent en partie de la hausse des activités hospitalières et ambulatoires comptabilisées sur le site sédunois. Un autre phénomène a été enregistré. «Depuis l'amélioration de l'acc...