Réservé aux abonnés

Ils oeuvrent dans l'ombre des stars du Paléo

Michel May fréquente du beau monde. L'attaché de presse martignerain organise des interviews pour les artistes de sa maison de disques. Depuis quinze ans, il «sévit» à Nyon. Visite au centre de presse.
02 août 2015, 19:25

«Pour une fois que ce n'est pas mon frère Philippe May qui passe dans le journal, ma maman va être contente.» Au Paléo, Michel May s'affaire au côté du groupe Revolver, dans les coulisses du festival. Entre une interview et une séance photo, il prend le temps de la pause bière, juste avant que la pluie ne s'abatte sur les festivaliers en ce jeudi maussade.

Le terrain plutôt que le bureau

«Je travaille ici chaque année depuis 1995.» Attaché de presse indépendant, il est mandaté par la mais...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois