Réservé aux abonnés

Le ski de fond cherche sa place

Depuis le printemps passé, le ski nordique de compétition valaisan doit s’autofinancer. Dans une période difficile, la discipline cherche également à attirer de nouveaux adeptes.

14 janv. 2016, 23:43
/ Màj. le 15 janv. 2016 à 00:01
ski de fond

Le ski nordique valaisan se retrouve voué à lui-même. Le couperet est tombé en avril dernier, lorsque Ski Valais, qui gérait l’entité jusqu’ici, lui a demandé de s’autofinancer. «L’année passée, Ski Valais a connu des problèmes financiers. Comme nous n’avions pas autant de membres dans notre centre de formation dévolu au ski de fond à Orsières que dans les différents centres alpins, ils nous ont dit que l’on devrait chercher des financements par nous-mêmes», explique Charles Pralong, responsable et entraîneur du centre nordique romand. S’engage alors une opération sauvetage afin de préserver...