Réservé aux abonnés

La Bona sans béné? Y a pas

Le «petit» et très haut festival gratuit a accueilli ce week-end 7500 personnes. Parmi elles 200 très braves âmes sans qui rien ou presque ne serait possible: les bénévoles.
02 août 2015, 19:28

Quand on parle de la Bonafiesta, on parle souvent de «miracle». Réunir près de 5000 personnes en moyenne depuis douze ans à plus de 1500 mètres, au fond du val de Bagnes, fin août, sans vraies stars, gratuitement... ça confine effectivement au miracle. Mais pas au hasard. Si tout ça existe, c'est en grande partie grâce à l'engagement d'environ 200 bénévoles pour le montage, les deux soirées et le démontage. «Ce sont surtout des gens de la région», explique Leïla, respons...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois