Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

"Ce n'est pas aux salariés de nos régions à payer"

08 janv. 2014, 00:01
data_art_2046055.jpg

"Est-ce aux salariés des régions périphériques de payer pour des infrastructures ferroviaires qui ne leur serviront pas?" , demande le député Eric Jacquod.

Son parti, l'UDC, ainsi que l'Association des transports routiers (ASTAG), ont présenté hier les arguments contre le projet de Financement et aménagement de l'infrastructure ferroviaire (FAIF), sur lequel le peuple suisse est appelé à se prononcer le 9 février prochain.

Limitation des frais de déplacement déductibles

Eric Jacquod combat ainsi un des moyens prévus par le projet de FAIF, soit le plafonnement à 3000 francs de la déduction fiscale permise pour les frais de déplacement en matière d'impôt fédéral direct (IFD).

Son collègue, le député Grégory Logean a fait le calcul. "Un Evolénard qui travaille à Sion verra ses frais de déplacement admis en déduction de l'IFD passer de 7700 francs aujourd'hui à 3000 francs avec le FAIF. L'habitant d'Orsières qui se rend quotidiennement à Monthey pour...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias