Réservé aux abonnés

Devait-il annoncer la perte de son bleu?

Quatre mois après son retrait de permis pour alcool au volant, le président de Monthey Stéphane Coppey doit répondre médiatiquement de ces faits après un article dans "20 minutes".

09 août 2014, 00:01
data_art_2510556.jpg

Arrêté le 1er avril dernier à Bex au volant de sa voiture avec une alcoolémie de 1,57 pour mille dans le sang, le président de Monthey s'est vu infliger un retrait de permis de trois mois, assorti de 65 jours-amende à 100 francs avec sursis de quatre ans, plus 1600 francs d'amende et 942 francs de frais.

Si Stéphane Coppey n'a pas caché cet épisode aux Montheysans et que toute la ville a appris très vite l'affaire, il n'a pas communiqué officiellement sur le sujet. Jusqu'à ce que le site...