Réservé aux abonnés

A l’exemple du Super Saint-Bernard, que faire des ruines de remontées mécaniques abandonnées?

Répondant au conseiller national Christophe Clivaz, le Conseil fédéral ne voit pas la nécessité de prendre des mesures supplémentaires pour le démantèlement des remontées mécaniques qui ne sont plus exploitées. Celui du Super Saint-Bernard n’est toujours pas réglé.

31 mai 2021, 17:00
A l'exemple du Super Saint-Bernard - la gare inférieure et le restaurant sur cette photo datant de 2015 - le destin des ruines de remontées mécaniques abandonnées demeure en suspens.

Le destin des installations de remontées mécaniques abandonnées, à l’exemple du Super Saint-Bernard, a poussé le conseiller national valaisan Christophe Clivaz à déposer une interpellation à Berne, cosignée par six autres parlementaires de divers partis, en mars dernier.

«Comme je le vois parfois dans ma pratique du ski, le réchauffement climatique et le contexte économique difficile contraignent des domaines skiables à stopper leur activité ou à la réduire en abandonnant l&rsquo...