Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Avis de chute

20 janv. 2010, 05:59

Chaque hiver, c'est le même suspense. Vais-je réussir à traverser les frimas sans chuter? Tout dépend de mon niveau de rêverie, je crois. Plus je suis rêveuse, plus je chute. Comme si la réalité, jalouse, voulait me rappeler à moi, douloureusement. Cet hiver commence mal. Deux chutes déjà. L'une sur un trottoir et l'autre, dans le parking souterrain d'un centre commercial. La première, sur le derrière; la deuxième, sur les deux genoux. Aïe.

La douleur physique, passe encore. Mais le pire, c'est ce sentiment de désespoir qui m'envahit à chaque atterrissage non contrôlé au sol. C'est l'instant où mon esprit se résigne. Où j'ai envie de tout lâcher. Comme un sentiment de petite mort. Marre de me battre contre les éléments. «J'abandonne», me dis-je en voyant le contenu de mon sac à commissions étalé dans le parking - où, bien sûr, des voitures klaxonnent, car je les gêne pour passer....

Votre publicité ici avec IMPACT_medias