Réservé aux abonnés

Après la crise: ce qui va changer pour l’économie valaisanne. Episode 7, avec GastroValais

Qu’est-ce que la crise du coronavirus va changer, en bien et en mal, au sein de l’économie valaisanne? «Le Nouvelliste» a posé la question aux huit principales associations faîtières du canton. Découvrez chaque jour, d’ici au 23 juin, leur point de vue. Pour ce septième épisode, c’est l’association GastroValais qui livre son analyse.

22 juin 2020, 11:30
Qu'est-ce que la crise du coronavirus va changer pour GastroValais? Réponse avec son président André Roduit.

Les secteurs de la restauration et de l’hôtellerie se relèvent tout doucement de la crise. Après avoir fermé leurs portes durant deux mois, les restaurateurs connaissent aujourd’hui un taux de remplissage de 40 à 50%, respect des mesures de distanciations oblige. 

«Le télétravail pèse également sur la fréquentation de nos établissements, notamment durant la période de midi. Notre crainte est que cette nouvelle manière de travailler se prolonge sur le long terme», explique l...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois