Apprentis et jeu: la pratique excessive rapporte rarement le gros lot

Les apprentis peuvent être tentés par les jeux d'argent. La grande majorité d'entre eux n'a pas de rapport problématique au jeu. Toutefois, la prudence reste de mise.

08 mars 2016, 16:29
/ Màj. le 09 mars 2016 à 17:00
Les jeunes de 18 ans et plus sont attirés par le jeu au casino. Les établissements sont encadrés et surveillés.

Le premier job est également synonyme de premier salaire pour l’apprenti. Le jeune va devoir apprendre à gérer son budget et savoir rester raisonnable.

Il pourra être tenté par les jeux d’argent rêvant de décrocher le gros lot. Ces jeux sont d’ailleurs devenus une forme de divertissement populaire.

Prévention

La grande majorité des jeunes joueurs n’a pas de rapport problématique au jeu. Pour autant, mieux vaut informer et sensibiliser les jeunes et leurs parents aux risques liés au jeu excessif.

Les jeux de hasard sont risqués et apportent plus souvent des pertes que des gains. Dépendance, jeu excessif peuvent mener petit à petit à des dettes.

Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions papier et numérique du 10 mars 2016

 

INFOS SERVICE

Le jeu devient problématique pour vous ou pour une personne de votre entourage, vous pouvez trouver de l’aide auprès d’Addiction Valais.

Les factures s’accumulent, les dettes aussi, vous ne savez plus comment vous en sortir ? Contactez Caritas Valais. Ils vous donnent des conseils et vous apportent leur aide gratuitement. www.caritas-valais.ch