Réservé aux abonnés

AOC Valais: l'Etat dénonce des pratiques illégales

L’Etat informe avoir déposé quatre plaintes pénales pour dénoncer des pratiques illégales dans le secteur. L’encaveur Cédric Flaction est concerné. L’IVV fait le lien avec sa plainte liée à l’affaire Giroud.
23 janv. 2018, 07:00
Christophe Darbellay, conseiller d'Etat.

C’est une première dans l’histoire récente de l’agriculture valaisanne. En janvier 2017, l’ancien Conseil d’Etat a déposé quatre plaintes pénales et s’est constitué partie civile à la procédure pénale «dans le cadre de faits qui laissent supposer l’existence d’un mécanisme permettant de contourner les règles de l’AOC Valais». Selon nos informations, ces dernières auraient indirectement un lien avec celle de l’Interprofession de la vigne et ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois