Alain Alter élu président de la Fédération Hérens

Après un vote à bulletins secrets, Alain Alter a été élu président de la Fédération d'élevage de la race d'Hérens.

09 mars 2013, 11:26
Alain Alter a été élu nouveau président de la Fédération de la race d'Hérens.

La Fédération d’élevage de la race d’Hérens s’est choisi un nouveau président samedi matin dans la salle du Grand Conseil. Après un vote à bulletins secrets, les délégués ont préféré Alain Alter au Nendard Alain Bornet, par 51 voix contre 45.

Alain Alter est ingénieur agricole, diplômé de l'EPFZ, et tout jeune retraité de l’Office de l’économie animale à l’Etat du Valais. Originaire de Bagnes, il habite à Ardon. Il a déclaré: «La race d’Hérens est la star des races d’alpines européennes, parce qu’elle repose sur cinq branches complémentaires : la production de viande et de lait, le maintien de la race pure, la combativité, l’organisation de combats de reines reconnue loin à la ronde et ses capacités d’acclimatation, ce qui correspond à la volonté de la politique agricole fédérale.»

 Alain Alter remplace le président sortant, Martial Aymon, élu en 2007, qui entre dans le rang. «Un homme dur, mais un homme au cœur grand comme une montagne», a dit du sortant le conseiller d’Etat Jean-Michel Cina.

Le vice-président Stéphane Pillet, actif lui depuis 2001, quitte également ses fonctions, tout un autre membre du comité, Bertrand Roux. C'est le Haut-Valaisan Dominik Pfammatter qui a été nommé vice-président.