Réservé aux abonnés

Ajouter, sans rien exclure

02 août 2015, 19:19

La donation Racine est un événement tout à fait inhabituel dans ce canton. Pour la première fois, le Musée d'art du Valais reçoit une collection privée dont la majorité des peintures, sculptures, dessins, tapisseries, si l'on fait exception de la forte présence de Suzanne Auber, est liée aux scènes artistiques suisses et étrangères.

On y croise des noms que les habitués des grands musées reconnaîtront au passage, Estève, Music, Calder, Chillida, Bissier, Bissière, Simoni...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois