Affaire Giroud: 17 mois après la plainte de l'IVV, la justice débute enfin son enquête

Déposée en 2015, la plainte de l'interprofession de la vigne et du vin du Valais (IVV) contre Dominique Giroud a débouché sur une prescription pour une partie de celle-ci et sur une investigation de la justice entamée 17 mois après son dépôt.

16 févr. 2017, 06:42
Cette longueur dans le traitement de la plainte a le don de fâcher l'IVV.

Déposée au printemps 2015, la plainte de l’IVV contre Dominique Giroud pour concurrence déloyale, faux dans les titres, escroquerie et gestion déloyale a débouché sur deux issues différentes: une prescription pour la partie concernant la concurrence déloyale et une investigation avec moyens policiers pour la deuxième partie de la plainte.

Mais une investigation tardive puisqu’elle n’a débutée que dix-sept mois après son dépôt. Du côté de l’IVV, on dénonce la légèreté de la justice dans le traitement de ce dossier.


Développement dans nos éditions payantes du jour.

par Vincent Fragnière