Affaire du piratage informatique: l'encaveur valaisan Dominique Giroud sera jugé à Genève

Avec trois autres personnes, l'encaveur valaisan sera jugé à Genève. Il est accusé d'avoir commandité en 2014 une action de piratage des ordinateurs de journalistes.

07 mai 2018, 10:08
L'encaveur Dominique Giroud.

Le Ministère public genevois a indiqué lundi avoir saisi le Tribunal de police d’un acte d’accusation contre l'encaveur Dominique Giroud, un hacker professionnel, un détective privé et un ancien fonctionnaire fédéral, soupçonnés d'avoir commandité, respectivement tenté de mener une action de piratage des ordinateurs de deux journalistes du Temps et de la RTS. Ce sera le premier procès sur cette affaire. La date des débats n'a pas enfore été fixée.

Il est principalement reproché à l'encaveur, alors sous enquête pénale dans le canton de Vaud et en litige avec le fisc, d'avoir, sur les conseils et l'entremise du détective privé et de l'ancien fonctionnaire fédéral, mandaté un hacker professionnel aux fins de pirater les ordinateurs de deux journalistes.

A lire aussi: Piratage informatique: Dominique Giroud est placé en détention provisoire pour un mois

Le but de l'opération était, aux yeux du Ministère public genevois, d'identifier la ou les source(s) de fuites relayées par ces journalistes dans leur média respectif et portant sur les procédures en cours contre l'encaveur. L'opération n'avait toutefois pas atteint son but. On apprendra plus tard que la taupe n'était autre que le détective.

Le hacker, le détective privé et l'ancien fonctionnaire de la Confédération sont renvoyés en jugement pour tentatives de soustraction de données. Aucun d'entre eux n'a reconnu avoir voulu finalisé le piratage.

L'encaveur devra comparaître pour instigation à tentatives de soustraction de données. Tous les quatre bénéficient de la présomption d'innocence.