Réservé aux abonnés

«A terme, l’été aura plus de succès que l’hiver», selon Martine Rebetez, climatologue

Les études sont parlantes. L’hiver diminue au profit de l’été. Martine Rebetez étudie les phénomènes climatiques. Elle est professeure en climatologie appliquée à l’Université de Neuchâtel et chercheuse à l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage.

29 août 2018, 05:30
Martine Rebetez, chercheuse en climatologie.

Martine Rebetez, il y a eu beaucoup de neige l’hiver passé, on peine à voir les effets du changement climatique. Sont-ils exagérés?
Il y a une très grande variabilité d’une année à l’autre, surtout à l’échelle locale ou régionale. On verra encore longtemps des hivers enneigés, comme des étés frais, mais moins fréquemment. On a mesuré en moyenne une baisse significative des chutes de neige depuis 1970 et le phénomène va se poursuivre, voire s&rsq...