Réservé aux abonnés

A Sierre, Juan Arias présente un loup révélateur de nos peurs

Le photographe colombien dresse en creux le portrait des Valaisans au travers de la figure du «canis lupus».

10 nov. 2017, 11:53 / Màj. le 10 nov. 2017 à 12:34
Le photographe colombien Juan Arias a travaillé sur la figure du loup comme symbole de nos peurs et de notre volonté de contrôle.

Il a fait de son atelier un bureau de «profileur». Mais à travers les post-it ordonnés par couleur, les articles de presse et les croquis épinglés au mur, la vaste littérature consciencieusement épluchée, ce n’est pas le profil psychologique d’un grand criminel que Juan Arias tente de dresser.

>> A lire aussi: Premier loup filmé en Valais à Arolla

Paradoxalement, ce n’est pas non plus celui du «canis lupus», pourtant au centre de son expo «Le loup à notre porte&raqu...