Réservé aux abonnés

A Salquenen, fenaison rime avec tradition et intégration

Une association qui engage des requérants d’asile vient en aide au canton pour faucher à l’ancienne et à la main une parcelle située dans une zone protégée.

03 août 2020, 17:00
Musa, Karim et Luis entourent Violaine Leyat de la SWO, une fondation zurichoise pour l’économie et l’écologie.

Le geste est sûr, précis et assuré. Ils sont huit, faux ou râteau à la main, accrochés au coteau de Salquenen. La dernière semaine du mois de juillet, ils ont bravé la chaleur et moissonné à l’ancienne un pâturage situé dans une zone protégée.

Si le projet est subventionné par le canton du Valais, il est mené par la SWO, une fondation zurichoise pour l’économie et l’écologie, dont la particularité est d’engager, à la réalisat...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois