A mi-janvier, les remontées mécaniques font grise mine

Malgré une fréquentation des sociétés de remontées mécaniques en hausse d’environ 5% entre le 1er novembre 2016 et le 15 janvier 2017, le résultat peut être qualifié de faible. En comparaison avec la moyenne des résultats obtenus depuis 2013, la fréquentation est en recul de plus de 6%, annonce l'association des remontées mécaniques valaisanne ce jeudi matin.

19 janv. 2017, 10:21
Les remontées mécaniques valaisannes ont souffert en ce début de saison.

Nouveau début de saison difficile pour les remontées mécaniques valaisannes. En effet, malgré une hausse de la fréquentation de 5% par rapport à la même période de la saison passée (1er novembre au 15 janvier), la situation n’est pas satisfaisante pour l’association valaisanne des remontées mécaniques. «Le début de saison 2015-2016 était le pire jamais enregistré pour de nombreuses sociétés, ce qui nous force à nuancer la comparaison», détaille Arthur Clivaz, président des RMV.

Par rapport à la moyenne de 2013 à 2016, la fréquentation est même en recul de 6%. A cela, il faut ajouter que les résultats ne sont pas homogènes. En effet, en raison du manque de neige naturelle, de nombreuses petites stations n’ont pas pu ouvrir avant le week-end du 14 et 15 janvier.

L'association attend beaucoup de la nouvelle loi sur l'encouragement aux remontées mécaniques qui sera sur la table du Grand Conseil en février, six ans après le dépôt d'une motion en ce sens. Son contenu sera dévoilé prochainement.