5G: les Verts valaisans demandent un moratoire

Une résolution déposée au Grand Conseil valaisan par les Verts demande que le Conseil d’Etat intervienne auprès du Conseil fédéral pour stopper l’implantation des antennes 5G avant de connaître leurs effets.

01 avr. 2019, 15:37
Pour les Verts, il est urgent d'attendre avant d'installer des antennes 5G.

Les Verts valaisans veulent un moratoire sur le déploiement de la 5G en Suisse. Leur groupe au Grand Conseil a déposé une résolution urgente allant dans ce sens lors de la session de mars dernier. Comme le Bureau du Parlement n’a pas accepté l’urgence du débat, le texte sera discuté lors d’une prochaine session.

La résolution demande au Conseil d’Etat d’intervenir auprès de la Confédération pour instaurer un moratoire sur la mise en place de cette nouvelle technologie de télécommunication. Cette mesure ne devrait, à leurs yeux, prendre fin que lorsque le groupe de travail mis sur pied par la conseillère fédérale Doris Leuthard pour évaluer les risques du rayonnement de la 5G aura rendu son rapport.

En cette période préélectorale, les Verts indiquent aussi dans un communiqué de presse être intervenus pour poser des questions sur la 5G aussi bien au Conseil général de Sion qu’au Grand Conseil. Dans une interpellation déposée au législatif cantonal, les Verts demandent, par exemple, la manière dont l’implantation des antennes 5G est planifiée dans le canton et comment les contrôles seront effectués.